Echos

chaudamourbyaaronvb.jpg  Echos 

  

Arrête 

Ne bouge plus 

Contente-toi de respirer 

Pourquoi  t’entêtes-tu 

Jusqu’au bout 

A rendre présent 

Le seuil de l’ennui   

Au bord des tes falaises 

Abruptes, sans garde-fou. 

Sais-tu qu’après la nuit   

Entier sera le jour ? 

Il agrandira ton âme 

Sur la terrasse – amour

 

Alors ne cherche plus 

L’issue est trouvée 

Agrandis tes matins 

Etends tes bras 

Tends tes mains 

Ouvre ton cœur, 

Fermé mais vaillant 

Chasse tes peurs 

Donne, transmets  

Reçois, à raison 

Car il n’y a pas de secret : 

L’offrande est frondaison 

Eclosion de bourgeons 

Lumière et réfraction 

Donnant donnant

(NN) 

 


4 commentaires

  1. lusina dit :

    Très émouvant. J’aime beaucoup ta poésie. Et ton blog en général.
    Amicalement,
    lusina

  2. Noah Norman dit :

    Merci Lusina,

    J’ai beaucoup de plaisir à visiter de temps en temps ton Super Blog. J’apprecie sincèrement la qualité de son contenu. Un vrai pont vers toute une culture.

    Cordialement

    Nono

  3. kokodikokoda dit :

    Jolie poésie et joli blog !

  4. Noah Norman dit :

    Merci Kokodi. :-)

Répondre

Le blog des Anticon |
mon 1er blog |
hanibal ma life mes potes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les 3 S
| Mi pequeño mundo à moi !
| la foir'fouille ajaccio