Archive pour 6 juin, 2007

ANNABEL LEE – Edgar Allan Poe

ANNABEL LEE

C’était il y a longtemps, très longtemps,
Dans un royaume au bord de l’océan,
y vivait une vierge que vous pourriez connaître
Du nom d’Annabel Lee;
Cette vierge vivait sans autre pensée
Que de m’aimer et d’être mon aimée.

Elle était une enfant et j’étais un enfant,
Dans ce royaume au bord de l’océan,
Mais nous aimions d’un amour
qui était plus que de l’amour
Moi et mon Annabel Lee,
D’un amour tel que les séraphins du Ciel
Nous jalousaient elle et moi.

Et c’est pourquoi, il y a longtemps,
Dans ce royaume au bord de l’océan,
Les vents firent éclater un nuage et glacèrent
Ma toute belle Annabel Lee ;
Si bien que ses nobles parents sont venus
Et l’ont emportée loin de moi
Pour l’enfermer dans un tombeau
Dans ce royaume au bord de l’océan.

Les anges, loin d’être aussi heureux que nous au Ciel,
Nous envièrent elle et moi :
Oui ! C’est pour cela (comme chacun le sait
Dans ce royaume au bord de l’océan)
Qu’une nuit le vent surgit d’un nuage
Et glaça, et tua mon Annabel Lee.

Mais notre amour était beaucoup plus fort que l’amour
De nos aînés, de bien des personnes
Beaucoup plus sages que nous,
Et jamais les anges du Ciel là-haut
Ni les démons au fin fond de l’océan
Ne pourront séparer mon âme de l’âme
De ma toute belle Annabel Lee.

Car la lune ne luit jamais, sans qu’elle me porte
Des rêves d’Annabel Lee, la toute belle,
Et les étoiles ne se lèvent jamais, sans que je sente
Les yeux vifs d’Annabel Lee, ma toute belle,
Ainsi, aux rives de la nuit, je me couche à côté
De ma chérie! Ma chérie, ma vie, ma promise,
Dans son tombeau, là, au bord de l’océan,
Dans sa tombe, à côté de l’océan.

Edgar Allan Poe

Liberté – Citations

LIBERTE :


*- La dictature, c’est « ferme ta gueule », et la démocratie, c’est « cause toujours ». (WOODY ALLEN)
*- L’homme n’est libre que de choisir sa servitude. (MAURICE CHAPELAN)
*- La libéralité consiste moins à donner beaucoup qu’à donner à propos. (JEAN DE LA BRUYERE)
*- Ils ne sont pas tous libres, ceux qui se moquent de leurs chaînes. (GOTTHOLD LESSING)
*- La liberté coûte très cher et il faut, ou se résigner à vivre sans elle, ou se décider à la payer son prix. (JOSE MARTI)
*- La liberté de l’individu doit ainsi être bornée : il ne doit pas se rendre nuisible aux autres. (SPIKE MILLIGAN)

 

 

Le blog des Anticon |
mon 1er blog |
hanibal ma life mes potes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les 3 S
| Mi pequeño mundo à moi !
| la foir'fouille ajaccio