Le paradoxe errant

lesbrodeusesdelhistoire.jpg  « Chaque jour, en lisant les journaux, je suis un cours d’histoire.Les journaux m’instruisent par ce qu’ils rapportent et par ce qu’ils taisent.L’histoire est un paradoxe errant. La contradiction met ses jambes en mouvement. C’est peut-être pour cela que ses silences en disent plus long que ses paroles et, souvent, ses paroles révèlent, en mentant, la vérité.  

Dans quelque temps paraîtra un livre que je viens d’écrire et qui a pour titre « Miroirs ». C’est en quelque sorte une histoire universelle, pardonnez mon audace. « Je peux résister à tout sauf à la tentation », a dit Oscar Wilde et j’avoue avoir succombé à la tentation de raconter quelques épisodes de l’aventure humaine dans ce monde du point de vue de ceux qui ne sont pas sur la photo.Pour ainsi dire il s’agit de faits fort peu connus.
Je vous en résume quelques-uns, juste quelques-uns

.»  Par Eduardo GALEANO (Traduit par  Investig’action, révisé par Fausto Giudice) 

Lire la suite de l’article sur Tlaxcala 

 


2 commentaires

  1. Milla dit :

    Ouahh j’adore celle ci mdr « Lorsqu?ils furent expulsés du Paradis, Adam et Ève déménagèrent en Afrique, non à Paris », humm qu’est ce qu’il me plait bien ce Monsieur, bah bien entendu que l’histoire subi des déformations surtout dont elle a été appropriée par l’occident qui n’a rien inventé… bien vu Nono, belle trouvaille …dans mes favoris ;-)

    bises ti frere

    Dernière publication sur MYLENE K : ON HOLIDAY ;-)

  2. c’est bien énoncé et ça remet les pendules à l’heure!

Répondre

katouya |
mon 1er blog |
hanibal ma life mes potes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les 3 S
| Mi pequeño mundo à moi !
| la foir'fouille ajaccio