Et la mer et l’amour

meramour.jpg 

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amère, et l’amour est amer,
L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux qu’il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu’on souffre pour aimer,
Qu’il ne se laisse pas à l’amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l’amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l’amour, sa mère sort de l’eau,
Mais l’eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l’eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j’eusse éteint son feu de la mer de mes larmes

(Pierre de Marbeuf -1596 /1645)

 


7 commentaires

  1. Malaïka dit :

    Magnifique poème. Je l’ai lu hier, relu aujourd’hui et sais n’en avoir pas fait le tour. Les images sont fortes et les émotions qu’elles véhiculent me touchent. Merci.
    Bises Noah et bonne soirée.

  2. Milla dit :

    Monsieur Marbeuf, toute une nature, très booo Nono et fort… la toile est de toi ?

    bonne soirée ;-)

    Dernière publication sur MYLENE K : PAUL SIMON - GRACELAND... Obvious Child

  3. hub dit :

    Houlà, tout ça me donne le mal de mer amère… compliqué l’amour quand même… quoique tu fasses, soit tu te brûle quelque part, soit tu te noie dans la mer de l’amère mère de tes larmes d’amour amer…

    En parlant de mer, vais aller me mettre une cassette du « Gendarme à St Tropez » moi tiens histoire de bronzer un peu. :o p
    Vive Marboeuf et vive l’amour à faire!

  4. Noah Norman dit :

    Malaïka,
    Milla,
    Hub,

    En déhors du superbe jeu de mots, c’est le genre de poème qu’on sorte 4 siècles après et qui reste toujours frais !

    BF à vous 3 ;-)

  5. une vibrante poésie, quel talent!
    bisous noah. marie.

  6. saudade dit :

    L’amour, tout un roman, mais quel beau roman, pas vrai ? Magnifique poème, avec ses jeux de mots, ses tours et ses contours… ;)
    Bises, Nonou.

  7. ~Bonsai~ dit :

    Magnifique poème Noah…pas très jeune comme quoi la belle poésie n’a pas d’âge :-)

    Beau coup de coeur…
    ~Bonsai~ qui passait par là…

Répondre

Le blog des Anticon |
mon 1er blog |
hanibal ma life mes potes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les 3 S
| Mi pequeño mundo à moi !
| la foir'fouille ajaccio