Archives pour la catégorie Politique

La grenouille ébouillantée

grenouille.gif  L’allégorie : 

Si l’on plonge une grenouille dans l’eau bouillante, elle bondira instantanément pour fuir, mais si on la met dans de l’eau  agréablement fraîche au début et qu’on fait chauffer cette eau graduellement, la grenouille y demeurera jusqu’à ce qu’elle soit ébouillantée et meure. La grenouille serait en effet incapable de détecter à temps l’augmentation graduelle de la température. 

On utilise souvent cet exemple en économie, en affaires et en politique pour signaler que le changement doit être graduel pour réussir à biaiser la vigilance. 

L’exemple illustre aussi un aspect de la psychologie humaine : nous avons tendance à accepter les choses qui s’implantent lentement mais régulièrement, même lorsqu’elles en viennent à contrôler notre vie. Nous finissons toutefois par nous réveiller un jour et nous retrouver dans l’eau bouillante. 

* – Prends une information, répète la tous les jours et tu en feras une pensée.

* – Prends une pensée et répète la tous les jours, tu en feras une action.

* – Prends une action et répète la tous les jours, tu en feras une habitude.

* – Prends des habitudes et répète les toute une vie, tu en feras un destin.

…Il n’y a pas pire que l’eau fraîche du bocal de la pensée unique… 

Sarkozy et Edgar Pisani

« Dans Le Monde de ce jour, Edgard Pisani, l’ancien ministre du général de Gaulle (qui fut, entre autres, un bon ministre de l’Agriculture), publie une tribune intitulée « Nicolas Sarkozy face à la tourmente ». Il écrit : »Nicolas Sarkozy a perdu la confiance qu’il avait su inspirer, il y a quelques mois… Aimant choquer avec l’espoir de convaincre, il a scandalisé sans convaincre. Y compris nombre de « ses » élus. Il ne bénéficie plus, ni à l’étranger ni en France, du respect ou de la considération qui sont les attributs de la magistrature suprême et la condition de son bon exercice. » Et sa conclusion est alarmiste : »La tourmente est proche. L’état de la France est tel que la seule victoire est aujourd’hui dans la conclusion d’un pacte démocratique de crise. Sinon, quoi ? ». »  Ecrit par Gabriel Enkiri :

LIRE LA SUITE

Devoir de mémoire

Jacques Ellul, le philosophe et penseur de la société technicienne, estimait que : « Dans une société, quand on parle surabondamment d’une certaine donnée humaine, c’est que celle-ci n’existe pas. [Par exemple] si on parle surabondamment de liberté, c’est que la liberté a été supprimée ». Par conséquent, si l’on suit la logique d’Ellul, plus on parle de cette « donnée » pour la célébrer par des mots, plus en fait, dans la réalité, on cherche à la dénaturer, voire à l’annihiler.    …  Cliquer pour lire la suite

Article de Hassinamechai, publié sur  oulala.net 

Napoléon-le-petit

lepetit.jpg

« Napoléon-le-petit » par Victor HUGO – Août 1852

Réédité en 2007 par les éditions Actes Sud - Jean-Marc Hovasse. 

Un livre qui n’a plus été réédité depuis 40 ans. Un pamphlet politique qui exprime, plus de 150 ans après, les faits et la force d’un cri républicain presque intact. 

Extraits du livre premier – L’homme, Ch. VI – Portrait : 

« Si on le juge en dehors de ce qu’il appelle « ses actes nécessaires » ou « ses grands actes », c’est un personnage vulgaire, puéril, théâtral et vain… / …Il aime la gloriole, le pompon, l’aigrette, la broderie, les paillettes et les passe-quilles, les grands mots, les grand titres, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. En sa qualité de parent de la bataille d’Austerlitz, il s’habille en général. Peu lui importe d’être méprisé, il se contente de la figure du respect. » 

« Il y a maintenant en Europe, au fond de toutes les intelligences, même à l’étranger, une stupeur profonde, et comme le sentiment d’un affront personnel ; car le continent européen, qu’il le veuille ou non, est solidaire de la France, et ce qui abaisse la France humilie l’Europe. » 

« Dans ses entreprises il a besoin d’aides et de collaborateurs ; il lui faut ce qu’il appelle lui-même « des hommes ». Diogène les cherchait tenant une lanterne, lui il les cherche un billet de banque à la main. Il les trouve. De certains côtés de la nature humaine produisent toute une espèce de personnages dont il est le centre naturel et qui se groupent nécessairement autour de lui selon cette mystérieuse loi de gravitation qui ne régit pas moins l’être moral que l’atome cosmique. » 

« Il a pour lui désormais l’argent, l’agio, la banque, la bourse, le comptoir, le coffre-fort, et tous ces hommes qui passent si facilement d’un bord à l’autre quand il n’y a à enjamber que de la honte. » 

« En attendant, depuis sept mois, il s’étale ; il a harangué, triomphé, présidé des banquets, pris des millions, donné des bals, dansé, régné, paradé et fait la roue ; il s’est épanoui dans sa laideur à une loge d’Opéra, il s’est fait appeler prince-président, il a distribué des drapeaux à l’armée et des croix d’honneur aux commissaires de police. » 

Lire d’autres extraits 

Similitudes

petit.jpg  

Qui se tient sur la pointe des pieds ne se tient pas debout.
Qui fait de grandes enjambées ne marche pas.
Qui s’exhibe ne voit pas clair.
Qui se donne raison ne se révèle pas.
Qui se glorifie soi-même est sans mérite.
Qui s’apitoie sur soi-même n’est pas constant. 

( Lao-tseu - – - le Tao-të-king) 

Jacques Attali et les zombies du futur.

Image de prévisualisation YouTube

Fiction :   

« Los Angeles. 2064, les progrés de la science ont fait que le monde a changé, les morts ressuscitent sans arrêt ! Mais devant l’accroissement de la population des morts-vivants, les gouvernements ont été forcés d’adopter des lois qui obligent les vivants à cohabiter avec leurs morts… »  «  …Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société… » « … La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable…  » (Jacques Attali, le visionnaire), doit revoir ses prévisions. Sourire 

Sarkozy, le pouvoir d’achat et les religions

priere01.jpg

Anne Roumanoff Sarkozy bling bling Carla Bruni

Image de prévisualisation YouTube 

Ne reste que le rire comme seul remède…

12

Le blog des Anticon |
mon 1er blog |
hanibal ma life mes potes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les 3 S
| Mi pequeño mundo à moi !
| la foir'fouille ajaccio