Archives pour la catégorie Souvenirs

Sidi Bou SaPid, Sidi Bou…

Raoul Journo : http://www.radiotunis.com/ram/raoul1.ram

 Sidi Bou 1  – Sidi Bou 2Sidi Bou 3

13 ans en arrière, 13 ans déjà ! Que le temps passe vite… ! Il gambade, sur les pointes des pieds, voleur de notre présent pour l’entasser sur son butin pris de notre passé et le tout au détriment de notre avenir qu’il guète sans arrêt.
 
Des fois, on le croit traînant, suspendu… Foutaise ! Il est tout simplement tapi là, entrain de rigoler de nos impatiences, sadique qu’il est.
 
Des fois, on craint son accélération, on tente alors de le ralentir…Dérision ! Telle une rivière, il file en rigolant à travers notre dérisoir tamis utilisé pour l’obliger à décélérer, à s’arrêter…vanité !

13 ans en arrière, la pleine jeunesse et un séjour prolongé et inoubliable à Sidi Bou Saïd, Un village qui est situé à quelques kilomètres de Tunis et très prisé par la bourgeoisie tunisienne et les artistes nationaux et internationaux.
 Je ne faisais partie ni des uns ni des autres. Clin doeil

J’étais déjà un simple citoyen du monde, un simple citoyen qui voyageait aux sillons de son père et qui venait là, dans ce havre de paix, chercher un peu de fraîcheur, les jours de canicule.Sidi Bou Saïd, un petit Saint Tropez perché sur une falaise, dominant Carthage et le Golf de Tunis et qui offre une vue superbement impressionnante.

Blanc éclatant, bleu méditerranéen, ruelles envoûtantes, Hibiscus, tamaris et portes
cloutées, fermées…sur mille et un secrets… et l’odeur de jasmin enivrant.

Je me revois sur la terrasse du fameux « Café des Nattes », juste en face de deux cornes d’ »Abou Karnein », un café turc « Jezwa », un verre d’eau, parfois un « Chicha », un petit bouquet de jasmin fraîchement cueilli et des rires timides et innocents tout autour.
 
Des sourires et des rires qui percent le chuchotements ou les grosses voix d’une jeunesse heureuse.
Timidité ou retenu ou les deux semblaient de mise entre les filles et les garçons.

C’était le beau temps qui filait doucement…

13 années sont déjà passées… et ces rires raisonnent encore comme si c’était hier…

sidibou.jpg

SIDI BOU
 
Cœur affolé,
En souffrance.
Ailes déployées,
Déjà en partance.
Enivré par ce parfum
Prodigue, vagabond,
De ces fleurs de jasmin,
Jasmin du délire,
Calmes, fières, et déroutantes
Qui dévoient mes songes 
Coursiers de mes désirs
Qui disjonctent.

(suite…)

Le vieux pêcheur

 sngalpch.jpg

Les Peulhs, les Toucouleurs, Les Sarakolés, Les Wolofs, Les Sérères, Les Lébous, Les Diolas, Les Balantes, Les Manjaks, Les Mankagnes, Les Baïnouks, les Karoninkas, les Pepels, les Malinkés, les Bambaras, les Bassaris, les Tendas Bediks, les Coniaguis, les Diarankés, les Niominkas, les Soninkés, les Nars et…tous les sous groupes de chaque ethnie ! Tous ces noms vous disent quelque chose ? Peut-être que oui, peut-être que non ?! 

Ce sont des noms d’ethnies. C’est inimaginable, de nos jours, de voir autant d’ethnies et des diversités culturelles et linguistiques vivre en relative mais bien ancrée paix social. Je suis sûr d’avoir oublié quelques unes des ces ethnies qui vivent en harmonie dans un pays qui ne fait pratiquement pas parler de lui sauf pour sa tolérance et la qualité de ses ressources humaines. Vous avez, peut-être, déjà deviné de quel pays il s’agit ?!   

…Lisez le texte au son de Djembé, liquez sur la vidéo Youtube. Bonne lecture. >>

(suite…)

katouya |
mon 1er blog |
hanibal ma life mes potes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les 3 S
| Mi pequeño mundo à moi !
| la foir'fouille ajaccio